Quand la “Startup Nation” “hacke” l’Hôtel de Ville

0
14
vus
startup
© Manon Ricou

Disruption

1 100 star­tups, experts, inves­tis­seurs, grands groupes fran­çais et étran­gers sont venus “hacker” l’Hôtel de Ville de Paris le ven­dre­di 16 mars. L’occasion de construire et déve­lop­per leur busi­ness pour cer­tains et de res­ter connec­tés aux inno­va­tions de demain pour d’autres.

D’immenses marches recou­vertes d’un tapis moel­leux mènent les visi­teurs vers “the place to be”. Des hommes vêtus d’une écharpe orange se bous­culent dans le hall tan­dis que des per­sonnes en t-shirt blanc, pos­tés aux endroits stra­té­giques, indiquent leur che­min aux nou­veaux arri­vés. Le Hacking de l’Hôtel de Ville, évé­ne­ment co-organisé par la Mairie de Paris et Paris&Co, s’empare de la magni­fique mai­rie pour une 4e édi­tion. Plus de 3000 rendez-vous sont pro­gram­més sur Vimeet, pla­te­forme de ges­tion d’événements. Une gigan­tesque salle accueille des cen­taines de chaises et de tables pour cette jour­née de speed­mee­ting. On appelle ça un StartUp MeetUp ici. Quinze minutes pour se ren­con­trer, pit­cher et échan­ger. Sofiane de Reconcil a la patate pour par­ler de son pro­jet d’emballages éco­lo­giques et consi­gnés.


C’est un nid d’opportunités pour les star­tups qui pré­sentent leur “inven­tion”. L’ambiance très dyna­mique favo­rise les échanges, autour d’un café au bap, espace de cowor­king, ou de pou­let frit pour le déjeu­ner. Anne Hidalgo, maire de Paris, a d’ailleurs moti­vé les troupes ce matin dans la salle des fêtes. “Je suis (…) fière en tant que maire de Paris, avec vous tous — parce que c’est un tra­vail col­lec­tif — d’avoir his­sé Paris à un niveau d’écosystème recon­nu à l’échelle euro­péenne (…) et inter­na­tio­nale” déclarait-elle à son public. En novembre 2017, la ville lumière se voit décer­né le prix de la “Capitale euro­péenne de l’innovation”, notam­ment pour le pro­jet “Réinventer Paris” qui “invite des équipes inter­dis­ci­pli­naires à sou­mettre des pro­jets urbains inno­vants pour trans­for­mer plu­sieurs sites sou­ter­rains de Paris”.


Attractivité et inno­va­tion, c’est la for­mule magique pour avoir des jeunes pousses épa­nouies. La capi­tale fran­çaise abrite le pre­mier incu­ba­teur d’Europe “Le Cargo” pour les star­tups liée à l’industrie créa­tive et aux conte­nus numé­riques. Un mythe raconte éga­le­ment que Frédéric Mazzella, fon­da­teur de Blablacar, a eu l’idée d’une pla­te­forme de covoi­tu­rage un Noël, alors qu’il devait aller en Vendée depuis Paris. Aujourd’hui, sa “Start-Up” est deve­nue une “Scale-Up” et l’une des seules “licornes” de la FrenchTech.

startup

 

Dans le demos­pace du “Hacking”, des star­tups exposent leur inno­va­tion. De la musique avec de l’immersion, de l’art avec du numé­rique, de l’attente avec des his­toires courtes, du voyage dans le temps avec la réa­li­té vir­tuelle ou encore du com­post avec du bio­dé­chet urbain. Non loin se déroulent des confé­rences à huis clos pour sai­sir les enjeux pré­sents et futurs, com­prendre les grands défis aux­quels Paris devra répondre. Les grandes portes en bois sur­mon­tées de dorures se ferment. Mais ce n’est que le début …

startup
© Manon Ricou

LAISSE UN COMMENTAIRE

Laisse un commentaire!
Entre ton nom ici